Nos missions

 

L'EPCC Les Treize Arches

 

L'établissement public de coopération culturelle (EPCC) Les Treize Arches est né en 2009. En mars 2011, il s'installe au Théâtre municipal de Brive. L'année suivante, les Treize Arches deviennent scène conventionnée sur le thème " Arts croisés, écritures d'aujourd'hui"

 

 

A ce jour l'EPCC Les Treize Arches fédère conformément à ses statuts les deux communes fondatrices, Brive et Malemort, ainsi que celles d'Allassac, Ayen, Terrasson, Montignac, Nespouls et Aubazine mais aussi la Région Nouvelle Aquitaine et le Département de la Corrèze.

 

 

 

 

Pourquoi Les Treize Arches ?

 

L’EPCC de Brive a choisi son nom en référence à l’histoire ancienne de Brive.

Plus précisément à celle de la fin du Moyen âge lorsque les consuls de la cité décident de construire un pont en pierre de treize arches reliant les deux rives de la Corrèze. 

 

A l’époque, la rivière passait en de multiples bras sinueux, ce qu’on appelait alors la Guierle, un secteur de la ville particulièrement insalubre. Ce nouveau pont s’étendait du bas de l’actuelle rue Toulzac pour s’étendre jusqu’à la moitié de l’avenue de Paris. En 1730, le marquis Aubert de Tourny, nouvel intendant de la province, décide d’assécher la Guierle en regroupant les différents bras de la Corrèze en un seul, le plus loin possible au nord de la ville.Un canal est alors construit reliant le cours de la rivière, ainsi qu’un nouveau pont l’enjambant, le pont Cardinal. Le pont aux treize Arches sera lui détruit en 1832 lors du percement de la rue Toulzac.

 

Et, étonnamment, il y a très exactement 13 fenêtres sur la façade du rez-de-chaussée du théâtre formant autant d’arches !